3 informations à connaître sur les vaccins anti-Covid-19

La maladie à Coronavirus apparue en 2019 a fait et continue de faire des ravages dans le monde entier. Alors que les vaccins salvateurs n’étaient pas prévus pour sitôt, quelques-uns ont été mis au point dernièrement. Avant de souffler de soulagement quant à l’efficacité de ces vaccins, voici 5 informations importantes à propos. 

Quels sont les vaccins déjà autorisés ?

Les deux premiers vaccins anti-Covid-19 considérés comme autorisés sont ceux homologués par les autorités compétentes américaines et européennes. Il s’agit des vaccins à ARNm Pfizer-BIONTech et Moderna. Ils sont caractérisés de vaccins dits à ARNm, car ils contiennent la molécule ARN qui est similaire à l’ADN. 

Le principe sur lequel reposent ces vaccins, c’est qu’il faut injecter à l’organisme des informations sur le virus afin qu’il puisse le connaître et créer une réponse défensive contre lui. Quant au 3èm vaccin autorisé, celui d’AstraZeneca, il est différent des autres, car n’étant pas un vaccin à ARNm. Son principe repose sur l’injection non pas des informations du virus, mais plutôt du virus lui-même inactivé afin que le corps s’entraîne à se défendre.

Tout le monde pourra-t-il être vacciné ?

Les vaccins anti-Covid-19 ne sont disponibles qu’en faibles quantités, alors tout le monde ne pourra pas être vacciné aussi vite. Priorité sera accordée aux personnes à risques à savoir les agents de santé qui sont soumis au contact permanent avec le virus et qui sont donc très exposés. 

Les vieillards également seront priorisés pour cette vaccination, car leur système immunitaire déjà affaibli ne sera pas capable de lutter efficacement contre le virus. Selon les statistiques, les personnes âgées de plus de 60 ans sont plus à même de développer une forme grave du virus.

Quelles sont les personnes à ne pas vacciner ?

Normalement, tout le monde devrait être vacciné, mais les personnes présentant des allergies aux composantes des vaccins anti-Covid-19 devront faire l’objet d’une attention particulière. Avant donc de vacciner un patient, le médecin devra s’informer de ces restrictions de santé. Aussi, les vaccins disponibles actuellement ne sont autorisés que pour les adolescents d’au moins 16 ans, les enfants sont donc exclus.

Voilà les informations importantes à connaître sur les vaccins déjà disponibles de la Covid-19. Il faudra certainement s’armer de patience avant de pouvoir se réjouir de l’éradication de cette maladie.