Cigarette électronique comment ça marche ?

Au vu de ces nombreux avantages, de plus en plus de choix convergent vers la cigarette électronique chez les fumeurs. En effet, l’E.-cigarette présente des qualités moins nocives à la santé comparées à la cigarette traditionnelle et est assez simple d’utilisation. Découvrez dans cet article la constitution de ce dernier ainsi que son mode de fonctionnement.

 

Les différents éléments constitutifs d’une cigarette électronique

La cigarette électronique fait l’objet d’un appareil électronique qui permet de vapoter sans mettre en danger sa santé. Cet article vous en dira plus sur sa définition. Ce dernier est constitué de plusieurs éléments, chacun ayant un rôle spécifique, à savoir : une batterie qui fournit tout le courant nécessaire à l’alimentation du dispositif. Ce dernier peut être rechargé sur une prise électrique et sur un port USB. Elle peut être de différentes tensions variables ou constantes. Il faut aussi s’assurer de prendre une bactérie avec une bonne autonomie, cela limite la recharge.

La résistance est quant à elle composée d'un filament autour de laquelle est enroulé du coton. Elle permet de récupérer le liquide du réservoir et de le chauffer en produisant de la fumée au passage du courant. L’ensemble formé par le réservoir et la résistance est nommé le clearomisateur dont la transparence permet de suivre au fur et à mesure la quantité restant du liquide. Pour finir, nous avons le Drip Tip qui est l’embout à mettre dans la bouche pour utiliser l’appareil. Il en existe différents types sur le marché.

 

Fonctionnement de la cigarette électronique

Grâce à ces différents éléments constitutifs, la cigarette électronique produit de la vapeur aspirée par l’utilisateur. Pour que cette vapeur soit formée, le coton enroulé autour du filament dans la résistance est trempé dans l’E.-liquide. Ce liquide est constitué de diverses substances comme la nicotine, le propylène de glycol, d’alcool, d’eau, et d’arôme naturel. Au passage du courant, ce liquide est chauffé grâce au filament et se transforme en vapeur. D’un autre côté, certaines cigarettes électroniques disposent des fonctionnalités permettant à l’utilisateur de faire ces propres réglages par rapport au degré de chaleur et à la vapeur dégager.