Comment calculer votre taux d’endettement ?

Afin de mener à bien un projet qui vous tient vraiment à cœur, vous avez décidé de faire un prêt à la banque. Ainsi, à la fin de chaque mois, une partie de vos revenus mensuels sera consacrée au remboursement du prêt. Mais pour le faire, vous devez d’abord calculer votre taux d’endettement. Découvrez dans les lignes à suivre comment calculer votre taux d’endettement.

Calculez vos revenus mensuels

Pour réussir un calcul juste de votre taux d’endettement, vous avez à calculer au prime abord vos revenus mensuels. Vous pouvez visiter le site web afin de savoir comment y arriver. Notons tout de même que le calcul de votre taux d’endettement peut dépendre de l’établissement auprès duquel vous voulez faire votre prêt. Par ailleurs, au nombre des différents revenus dont il faut tenir compte pour le calcul de votre taux d’endettement, nous pouvons citer : 

• vos salaires nets ; 

• vos revenus professionnels si vous n’êtes pas salarié ; 

• vos primes contractuelles ; 

• vos différentes commissions ; 

• vos revenus fonciers et vos allocations familiales ; 

• vos revenus de placement ; 

• vos différents types de pensions. 

Il faudra tenir compte de tous ces revenus et calculer le revenu général pour voir ce que cela donne comme montant global.

Calculez vos différentes charges

Après le calcul de différents revenus, l’étape suivante consistera à calculer vos différentes charges. Pour le faire, vous allez tenir compte de toutes vos charges fixes. Ainsi, pourra-t-on penser : 

• aux impôts comme les taxes foncières et les taxes d’habitation ; 

• aux charges de ménages ; 

• aux frais de loyers ; 

• aux mensualités du prêt ; 

• aux différentes dettes liées à vos activités et que vous payez chaque fin de mois ; 

• aux pensions alimentaires. 

Ce qui voudra dire que vous allez calculer à la fois vos revenus mensuels et vos charges fixes. Ensuite, vous allez soustraire la somme que prennent les charges fixes du la somme de vos revenus. Alors, vous obtiendrez votre taux d’endettement. Le calcul s’avère donc nécessaire.