Comment réaliser la cartographie des risques ?

Une organisation, qu’elle soit privée ou publique doit mettre en œuvre des actions pour maintenir ses activités. La cartographie des risques qui en fait partie nécessite d’être bien fait afin d’aboutir à une bonne fin. Cet article vous fait découvrir les étapes à suivre pour bien réaliser la cartographie des risques.

La préparation

La préparation est là première étape dans le processus de l’élaboration d’un plan d’action indispensable à une entreprise comme exemple cartographie des risques. C’est en ce moment que l’instance dirigeante de l’élaboration de la cartographie des risques soumet à chaque personne son rôle pour la réussite du travail et désigne le risk manager qui assurera la bonne gestion du projet. L’instance dirigeante veille également à ce que tout ce qu’il faut sur le plan matériel comme financier soit mis à la disposition du personnel. 

L’identification et l’évaluation

À ce stade, le personnel chargé de la mise en œuvre de la cartographie des risques relève les activités principales de l’entreprise. Il procède ensuite à l’identification des risques qui peuvent porter atteinte au bon déroulement de ces activités. Cela demande une connaissance parfaite de chaque secteur d’activité de l’organisation. Il évalue par la suite la probabilité de chaque risque pour l’activité concernée tout en prenant le soin de noter la méthodologie adoptée pour identifier les risques puis pour évaluer la vulnérabilité de l’activité face au risque. Il faudra maintenant déterminer les différents moyens susceptibles de pallier à chaque risque puis d’évaluer leur efficacité. Le risk manager se chargera de vérifier le bilan de chaque mise en œuvre. 

La hiérarchisation et la formalisation

À cette étape les risques détectés seront hiérarchisés en mettant d’un côté ceux que la direction de l’organisation a décidé d’exposer. Ce sont les risques nets. Il s’agit ensuite de mettre à jour les dispositions nécessaires pour accroître le niveau d’invulnérabilité des activités pour finaliser le plan d’action. À chaque niveau, il faut toujours notifier la méthodologie adoptée. La cartographie des risques est donc écrite et présentée de manière synthétique suivie d’une annexe décrivant chaque méthodologie utilisée. Elle doit être mise à jour en fonction de l’évolution des activités de l’organisation. En résumé, l’élaboration réussie de la cartographie des risques passe par les différentes étapes précitées.