Nos conseils pour transmettre votre patrimoine sans frais

Pour transmettre ses biens à ses enfants ou à des membres de sa famille, il est important de bien se préparer. En effet, sans une bonne préparation, vos héritiers risquent de ne rien toucher malgré que vous ayez formellement fait la demande pour une cause des frais de successions. C’est pourquoi il est important d’anticiper la transmission pour épargner à vos héritiers ses tracasseries. Voici, nos conseils pour transmettre votre patrimoine sans frais.

Faire don de patrimoine avant le décès

Vous avez la possibilité de faire des donations à vos héritiers de votre vivant afin de les permettre de toucher leur héritage sans avoir à payer les frais de succession. Pour cela, il faut procéder étape par étape. En effet, chaque couple a le droit de donner 200 000 € aux enfants tous les 15 ans. Vous pouvez faire cette donation en un coup ou le faire plusieurs. L’essentiel à retenir c’est de ne pas dépasser le montant de 200 000 €. Toutefois, notez que la valeur du don dépend de la personne qui fait le don et du destinataire. Pour en savoir plus, visitez le site web des services publics.

Quand ce sont les parents, chacun d’eux peut donner 100 000 € plus un don de famille de 31 865 à leurs enfants. Pour les grands-parents, chacun d’eux peut donner, 31 865 € plus don familial, 31 865 € à leur enfant s’ils ont moins de 80 ans bien évidement. Quand il s’agit d’un oncle ou une tante qui veut faire un don à son neveu, celui-ci doit avoir moins de 80 ans et le montant de cette donation ne peut excéder 7 967 € plus don de famille 31.865 €.

Partager votre richesse immobilière avec vos enfants

C’est en effet une bonne solution si vous désirez léguer votre bien à votre famille ou vos enfants sans qu’ils aient à payer des droits de succession. Étant propriétaire de votre bien, vous disposez du droit d’user et de disposer de ce même bien. Il vous est donc possible de séparer ces deux attributs que la loi vous accorde, ce qui est appelé démembrement.

C’est-à-dire que vous accordez à vos enfants la nue-propriété sur la propriété en question, ce qui vous permet d’y rester jusqu’à votre mort. Ensuite, les enfants pourront reprendre le patrimoine sans rien dépensé. Si vous avez des avoirs immobiliers en location, vous pouvez leur en faire don pour une valeur de 100 000 € toutes les 15 années.